News

Découvrez ci-dessous les dernières actualités du syndicat le plus important de la Défense.

En cette fin d’année 2019, il nous paraît utile d’effectuer un petit retour en arrière ! Le travail syndical est plus que jamais important dans un marché du travail toujours plus instable et moins sécuritaire pour les travailleurs. Vous le savez, la Défense n’a pas été épargnée par les incertitudes concernant la pension, le manque de personnel et les investissements insuffisants. L’heure est donc au bilan de nos actions de 2019.

Alors que la vision stratégique de 2016 ne jurait que par l’externalisation en supprimant une grande partie du « travail faisable » pour les militaires, la première grande décision de la Transition Team du Général-major THYS vient de tomber : « en attendant l’outsourcing prévu, réinstaurer la garde professionnelle pour les unités qui assurent actuellement elles-mêmes la surveillance de leur quartier au moyen d’une garde organique ». Le SLFP-Défense avait pourtant prévenu du risque de mener une telle politique aveugle !

Carte Blanche – Boris Morenville, président du SLFP-Défense


Par des missions nationales et internationales, nos militaires ne sont plus assez pour assurer la sécurité des habitants du pays dont ils sont les garants.
Il ne s’agit plus ici d’évoquer les pantalons troués, les sacs à dos vétustes ou même le manque de chauffage dans les casernes mais bien du capital humain nécessaire aux missions de la Défense. C’est l’essence même d’une armée nationale qui est aujourd’hui mise en péril.

Parce que nous ne pouvons pas oublier ce qu’ils ont fait pour nous, nous rencontrons Alois Van Craen, un des deux anciens combattants de la Brigade Piron encore en vie.

Alois est l’ainé d’une fratrie de 6 enfants et aura 100 ans ce 11 décembre. Nous le rencontrons pour cette interview dans sa chambre d’une maison de repos à Aarschot.

Il y a quelques semaines encore, c’était un Norman souriant et plein de vie qui nous accueillait pour nous raconter son histoire. Il s’en est allé le 2 novembre avant de pouvoir lire notre article qui le mettait à l’honneur. Toutes nos pensées vont vers sa famille.

L’histoire de ce vétéran de la seconde guerre mondiale est à lire en entièreté sur notre site web. Nous choisissons de publier l’interview dans son état d’origine sans y apporter de changement afin d’honorer sa mémoire.