17.06.22 DS-Flex

Aujourd’hui, le SLFP-Défense a demandé en Haut Comité de Concertation au Cabinet de la Ministre d’appliquer la réglementation stricte sur le DS Flex. En effet, si la décision de principe de ne plus payer les DS Flex avait été prise par la Ministre en février 2021, aucune solution structurelle n’a été trouvée depuis.

Le personnel se trouve dans une situation floue sur la question de leurs heures. Nous demandons que, dans l’attente d’une révision du système, les heures DS Flex puissent être utilisées comme prévu dans la réglementation du temps de travail, concertée avec les organisations syndicales.