17.10.19 Arrêt de la concertation bien-être

Le SLFP-Défense ainsi que les autres organisations syndicales représentatives ont décidé en front commun de quitter la table du Haut Comité de Concertation Bien-être en ce jour.

Pourquoi ?

Car le respect et la reconnaissance du personnel de la Défense doit aussi passer par :

-        Le respect de la loi syndicale et des délais de transmission de documents nécessaires

-        Par une réelle écoute de l’autorité afin de trouver ensemble des solutions pour le bien-être de tout le personnel !

-        Une considération pour les partenaires sociaux

Aujourd’hui, c’est un signal fort que nous aimerions lancer à l’autorité militaire : le bien-être au travail n’est pas une matière de second plan. Certainement dans la période de crise que traverse actuellement la Défense, l’attention portée au personnel est plus que jamais importante.

Le rôle de notre syndicat est de veiller à l’application des lois en la matière, même si notre travail se fait bien souvent dans l’ombre. Nous espérons que l’autorité aura compris cet appel et que les concertations pourront prochainement reprendre dans le respect des lois et des règlements en vigueur !