19.10.20 Négocier, c’est bien… Appliquer, c’est mieux !

Le SLFP-Défense a décidé de refuser toute nouvelle négociation tant que les dossiers en cours, déjà négociés, ne sont pas clôturés. On vous explique pourquoi…

Ces derniers mois, de nombreux projets afin de revaloriser l’attractivité du métier militaire ont été négociés entre le Ministère de la Défense et les organisations syndicales représentatives. Nous vous avons à chaque fois expliqué la teneur de ces dossiers en rappelant que ceux-ci devaient encore suivre leur chemin « administratif et législatif ». Là où d’autres organisations syndicales et représentants politiques présentaient ces projets au personnel comme budgétisés et acquis mais en oubliant les éventuels obstacles jusqu’à leur exécution !

Bilan à l’heure actuelle : ces dossiers trainent et n’aboutiront peut-être jamais ! Le SLFP-Défense ne participera plus à cette comédie…

Pour rappel, il s’agit notamment de ces dossiers très attendus :

-        Chèques-repas - plus d’info

-        Allocation d’éloignement - plus d’info

-        Calcul des allocations en 1618eme au lieu de 1850eme - plus d’info

Ne parlons même pas de l’alignement des salaires avec d’autres secteurs comparables toujours à l’état d’étude actuellement.

Au final, seuls des dossiers faciles, gratuits ou à moindres coûts qui ne concernent qu’une partie du personnel, aboutissent dans des délais raisonnables. La pandémie Covid-19 et la formation d’un nouveau gouvernement sont les nouvelles excuses pour gagner du temps… ou plutôt en perdre !

Le SLFP-Défense ne jouera pas à ce jeu et sera très clair envers la nouvelle Ministre de la Défense Ludivine DEDONDER : il exige une décision politique claire et rapide pour tous les dossiers en cours. En attendant par respect et reconnaissance pour le personnel du Département, le SLFP-Défense refusera toute nouvelle négociation !