21.05.19 Semaine de 3 jours pour les militaires ? Oui mais….

Le SLFP-Défense s’étonne qu’un syndicat propose une semaine de travail de 3 jours alors que la concrétisation d’une telle mesure ne serait pas profitable aux militaires.
Un test a déjà été conduit au sein de certaines unités d’élites (dont notamment le 3 Para) et n’a pas été concluant. En effet, nous ne sommes pas d’accord de faire des économies sur le dos des militaires. Il existe déjà des solutions pour payer correctement le militaire notamment en longue durée. Les logements dans les quartiers militaires ne sont pas adaptés tant en termes de capacité qu’au niveau de la qualité. Le SLFP-Défense refuse que les militaires logent dans des conditions indignes, comme cela a été vu lors des débuts de l’opération Vigilant Guardian.
De plus, la vie de famille des militaires doit être préservée ! Être absent trois soirées par semaine n’est, selon nous, pas un système intéressant. Et quid des dangers liés à la fatigue pour les militaires qui décideraient quand même de reprendre la voiture après ces longues journées ? Statistiquement, le trajet domicile-lieu de travail du personnel de la Défense est deux fois et demi plus long que le citoyen moyen. Cela est dû au manque de régionalisation et au fait du nombre de plus en plus restreint de casernes.

La semaine de trois jours n’est selon nous pas une solution miracle. Nous prônons un système d’une semaine de 4 jours, qui permettrait d’équilibrer la charge de travail, mais non sans un retour à une vraie politique de régionalisation – pour que le militaire puisse travailler près de chez lui – ainsi qu’un système pécuniaire attractif ! Sans la combinaison de ces différentes mesures, il sera difficile d’attirer de nouvelles recrues mais surtout de les garder !

Photo: Belgian Defence