01.10.15 Heureux de la sortie de l'ambassadrice américaine

Les syndicats du personnel de la Défense ont estimé que la carte blanche de l'ambassadrice américaine à Bruxelles Denise Bauer était opportune et qu'elle correspond aux doléances des militaires.
"C'est un fameux coup de pouce pour nous", se félicite Edwin Lauwereins, du syndicat libéral VSOA-Défense.
"Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg a lancé le même appel il y a quelques jours. Le rappel de ce message met évidemment la pression sur la Belgique.
Si nous désirons demeurer un partenaire de confiance pour les Américains et nos autres alliés, il va effectivement falloir réinvestir dans la Défense", explique Edwin Lauwereins,le president du SLFP.

"Nous sommes sur les rotules à la Défense", poursuit Edwin Lauwereins.
"Les cures d'amaigrissement s'enchaînent ces dernières années.
 Le ministre de la Défense Steven Vandeput dit en être conscient, mais il doit convaincre d'autres ministres. Car c'est le politique qui aura le dernier mot quant à savoir quelle défense nous voulons d'ici 2030, tant pour les interventions que pour la défense du territoire."