03.12.15 La Défense n'est pas un produit de luxe

Les économies réalisées à la Défense depuis des années font que de plus en plus de membres du personnel du département envisagent leur avenir sous de sombres nuages.
La responsabilité en incombe à la politique belge.
Aucun parti ne laisse passer son tour lorsqu’il s’agit d’imposer de nouvelles économies à la Défense.

Notre MoD, Steven Vandeput, est parfaitement conscient du besoin de nouveaux investissements à la Défense, en matériel et en rajeunissement du personnel, mais pour sa législature il est une fois de plus tenu par un round d’économies.
Et l’os est déjà entamé jusqu’à la moelle!

Il est maintenant urgent que les partenaires de la coalition gouvernementale optent pour un scénario; on ne peut plus attendre.
Nous espérons cependant que lorsque ces colonnes sortiront de presse une décision aura déjà été prise.

Au SLFP Défense, l’avenir et le bien-être du personnel est notre plus grande préoccupation.

Le ministre est fier de son personnel

Le 30 octobre, chaque membre du personnel a reçu le Flash du MoD, Steven Vandeput, dans lequel il indiquait que notre pays est en crise pour ce qui concerne l’afflux de réfugiés.

Il annonçait que la Défense a déjà accueilli 8000 demandeurs d’asile et que 2000 viendront encore s’ajouter.

Fedisal et la Croix Rouge sont dépassés et le ministre a accepté de fournir aussi le soutien logistique nécessaire. Cela signifie-t-il préparer des repas pour les demandeurs d’asile? Mettre du personnel au travail dans les centres d’accueil? Monter, adapter et entretenir l’infrastructure destinée aux réfugiés par du personnel de la Défense? Jusqu’il y a peu, seule l’infrastructure était mise à disposition, maintenant les membres du personnel de la Défense seront aussi impliqués directement dans cette crise.

Le SLFP a des doutes quant à ces nouveaux développements, il veillera à la santé et à la sécurité du personnel qui sera engagé.

Le MoD ne doit pas être seul fier du personnel de la Défense, mais bien l’ensemble de la population belge.

Le politique cessera-t-il d’être aveugle quant à l’importance de la Défense?

Le SLFP Défense espère, après tous les événements tels que les menaces terroristes et la crise des demandeurs d’asile, que le politique cessera d’être aveugle quant à l’importance de la Défense pour la nation.

Il est urgent que la bonne décision soit prise, que le personnel puisse à nouveau être motivé à exécuter sa tâche souvent difficile et qu’il ait de bonnes perspectives d’avenir.

Il est urgent que le politique opte pour la sécurité de nos citoyens, pour notre démocratie, pour notre économie et notre sécurité sociale, car sans un bon fonctionnement de la Défense les mots qui précèdent sont vides de sens!