08.06.17 Le respect de la confidentialité

A deux reprises les organisations syndicales représentatives ont été reçu dans le cadre de la réforme des pensions au cabinet des pensions, avec une représentation du cabinet de la Défense.

 

Durant ces deux réunions, il a été convenu entre les partenaires sociaux et les deux cabinets de ne pas communiquer à nos affiliés concernant ces réunions, ceci pour ne pas mettre en péril les entretiens et discussions constructives.

 

Nous déplorons fortement qu’un des syndicats représentatifs (l’ACMP-CGPM) ait cassé ce pacte et nous espérons que les entretiens puissent continuer de manière seraine.

 

Dès qu’il y aura plus de clarté dans ce dossier, nous ne manquerons pas d’informer correctement nos délégués et affiliés. Le focus des discussions que nous amenons reste toujours en ligne par rapport à notre mémorandum. Pour rappel, la première ligne de force de notre mémorandum est que « tous les militaires en service actif actuellement, devraient bénéficier de mesures de transition », ceci implique donc tout le personnel, jeune, moins jeune et proche de la pension.

 

Chers collègues militaires nous sommes conscients de l’importance de vos valeurs. Le respect de la confidentialité est une des qualités primordiales que vous respectez au sein de la Défense.

 

Nous regrettons que la course au populisme et à la propagande mette en péril les négociations concernant l’avenir du personnel et la réforme des pensions.

 

Fort de notre parole, en tant que syndicat le plus important de la Défense, nous continuerons à nous battre pour vos droit en matière de pension.

 

Nous espérons que les fuites ne seront pas une entrave au bon déroulement de la concertation.