23.05.18 Outsourcing au sein de la Défense : il est temps de faire le ménage !

Dimitry Modaert : « La politique de diminution des budgets octroyés en la matière lancée depuis plusieurs années ainsi que l’adjudication auprès de sociétés incapables de fournir le service arrivaient à leur paroxysme ! Grâce à notre intervention, depuis novembre 2017, le plateau Berlaar, qui comprend la majorité des quartiers de la province d’Anvers, est le sujet d’un test case par un avenant au contrat avec non seulement un contrôle dorénavant du haut vers le bas mais également une augmentation budgétaire de 30% ! Depuis, la qualité des prestations a clairement évolué positivement afin de permettre d’envisager une généralisation progressive pour l’ensemble de la Défense.

Cette problématique démontre une fois de plus l’attention qui doit être portée sur un outsourcing généralisé avec non seulement certaines entreprises malheureusement sans scrupule pour leurs clients et leur personnel mais également des budgets inadaptés pour parfois tenter de démontrer que… c’est moins cher via le secteur privé que par du personnel de la Défense ! »

Le SLFP Défense restera également attentif au fait que nos décideurs politiques doivent assumer leur politique et que notre personnel ne doit pas être utilisé sporadiquement afin de palier à – voire camoufler - des lacunes dans des secteurs externalisés comme entre autres le nettoyage, l’entretien des zones vertes, l’horeca, la garde, le facility management et la gestion des camps.